Films

Retour

Elvis Gratton - Le king des kings

Long métrage de fiction

Année 1985

Catégorie Long métrage de fiction

Durée 89 min

Origine Québec

Langue française

Synopsis

Le film réunit trois courts métrages : « Elvis Gratton » et « Les vacances d’Elvis Gratton » sortis respectivement en 1982 et 1983, et « Pas encore Elvis Gratton » sorti en 1985.

> Elvis Gratton: Modeste garagiste de banlieue. Robert "Bob" Gratton voue un culte sans borne au chanteur Elvis Presley. Il décide un jour de participer a un concours d’imitateurs de la star.

> Les vacances d’Elvis Gratton: Robert Gratton remporte le premier prix au concours télévisé « Elvis je me souviens », une émission de variétés suivie par un million de téléspectateurs. En guise de récompense, Gratton et sa femme Linda gagnent un voyage tout inclus à San Juan, sur l’île de Santa Banana.

> Pas encore Elvis Gratton: de retour à Montréal, Gratton organise pour Noël une fête hawaïenne - avec orchestre tyrolien! - lors de laquelle il reprend pour une dernière fois l’imitation d’Elvis qui l’a rendu célèbre.

« S’il pouvait seulement etre autre chose que québécois, ça serait le gars le plus comblé du monde, mais comme il est poigné avec sa condition de québécois, il se nie lui-même et n’aime que ce qui vient de l’extérieur. » (Pierre Falardeau, Le Devoir, 7 novembre 1985)

« Le seul moyen de parler de ce qui arrive au Québec, ces jours-ci, c’est par la dérision et la vulgarité. Ce qui est fascinant, c’est que la vulgarité est devenue politique. C’est une réalité que les fonctionnaires qui financent nos films veulent à tout prix occulter. On leur tient tête mais ça nou prend cinq ans pour faire un film, au lieu d‘un an. » (Julien Poulin, Le Devoir, 7 novembre 1985)

Réalisation

Pierre Falardeau

Né à Montréal en 1946, Pierre Falardeau s'est éteint en septembre 2009. Après des études d'ethnologie, il est venu au cinéma par le documentaire, puis est passé à la fiction. Outre la série culte des Elvis Gratton, il a réalisé, entre autres films, Le party, Le temps des bouffons, Octobre et 15 février 1839. En plus d'avoir collaboré à plusieurs journaux et revues, il a fait paraître La liberté n'est pas une marque de yogourt et, au printemps 2009, Rien n'est plus précieux que la liberté et l'indépendance.

Julien Poulin

Interprétation

  • Julien Poulin
  • Denise Mercier
  • Yves Trudel

Équipe

  • ACPAV - Association coopérative de productions audio-visuelles
    Production
  • Julien Poulin
    Scénario
  • Pierre Falardeau
    Scénario
  • Alain Dostie
    Direction de la photographie
  • Julien Poulin
    Montage
  • Pierre Falardeau
    Montage
  • François Laplante
    Direction artistique
  • Jean-Baptiste Tard
    Direction artistique
  • François Laplante
    Costumes
  • Gaudeline Sauriol
    Costumes

Voir toute l'équipe

Nos partenaires Gala

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer