Films

Retour

Amours imaginaires, Les

Long métrage de fiction

Gagnant

  • Film s'étant le plus illustré à l'extérieur du Québec

    • Les amours imaginaires

Année 2010

Catégorie Long métrage de fiction

Durée 101 min

Origine Québec

Langue française

Synopsis

Marie aime s’habiller vintage et prendre le thé avec son ami Francis. Francis, lui, aime les belles phrases et cancaner avec son amie Marie. Mais voilà que le précieux équilibre se trouve bouleversé le jour où ils s’entichent du même bellâtre au physique d’archange. Or, aux jeux de l’amour et du hasard, il y a rarement des gagnants. Pour son deuxième long métrage, Xavier Dolan accumule les références chics et pop (de Truffaut à Dalida, de Musset à Audrey Hepburn) avec une énergie et une vitalité enthousiasmantes. Présenté au dernier Festival de Cannes, véritable phénomène en France, Les amours imaginaires n’a pourtant rien d’une œuvre passéiste. Instantané d’une certaine jeunesse branchée dont il s’amuse aussi avec ironie, le film caracole plutôt sur l’air du temps avec un sens du mélodrame réinventé à l’aune du 2.0 aussi ludique que rafraîchissant. Un film résolument actuel par un cinéaste résolument amoureux de son art.

Marie likes vintage clothes and taking tea with her friend, Francis. As for Francis, he likes to wax poetic and gossip with Marie. This perfect friendship runs into trouble on the day they both fall for the same young Adonis: true love, like war, leaves neither party unscathed. In his second feature film, Xavier Dolan adds a healthy dose of pop-culture references (Truffaut, Dalida, Musset and Hepburn) and brings everything together with irresistible energy. Shown at Cannes last year, Les amours imaginaires took France by storm with its fresh approach to the classic love triangle. A tho- roughly modern tale whose trendy twentysomethings are treated with Dolan’s signature playful irony, Les amours imaginaires offers a cheeky, refreshing new spin on classic melodrama. A love story for today’s audiences by a filmmaker in love with his craft.

Réalisation

Xavier Dolan

Acteur depuis l’enfance, Xavier Dolan a réalisé, scénarisé et produit J’ai tué ma mère et Les amours imaginaires, deux longs métrages dans lesquels il tient le rôle principal. En plus d’être largement diffusées dans les festivals internationaux, ses oeuvres ont notamment été primées à Cannes. Laurence Anyways est son troisième film.

Interprétation

  • Niels Schneider
  • Xavier Dolan
  • Monia Chokri

Équipe

  • Nathalie Brigitte Bustos - Remstar
    Production
  • Xavier Dolan
    Production
  • Xavier Dolan
    Scénario
  • Stéphanie Weber-Biron
    Direction de la photographie
  • Xavier Dolan
    Montage
  • Sylvain Brassard
    Son

Voir toute l'équipe

Nos partenaires

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer