Films

Retour

Bestiaire

Long métrage de fiction

Finaliste

  • Meilleur long métrage documentaire

    • Bestiaire
  • Film s'étant le plus illustré à l'extérieur du Québec

    • Bestiaire

Année 2011

Catégorie Long métrage de fiction

Durée 72 min

Origine Québec

Langue française

Synopsis

À l’intérieur, quelques traits de dessin esquissés pour capter ce qui reste de l’âme d’un animal empaillé. Dehors, des buffles, des chevaux, des lamas et toutes sortes de bêtes à cornes, à poils et à plumes, bien vivants, qui s’adaptent à l’hiver. Et puis tranquillement, le parc Safari qui reprend vie, les animaux s’ébrouant à l’air libre, alors que les premiers rayons de soleil ramènent les visiteurs. Les cycles se confondent. La nature et la civilisation vibrent au même rythme. Les animaux, les employés du zoo, les visiteurs, le cinéaste : tous ces regards se croisent et se décroisent dans Bestiaire, nouvel et sixième ovni signé Denis Côté (Curling). Présenté au dernier festival de Sundance, ce ballet serein et étrangement hypnotique avançant au gré de plans fixes et silencieux d’une grande maîtrise questionne frontalement la condition même du spectateur, aussi captif que les bêtes qu’il regarde, aussi libre que son imagination le lui permet.

Inside, a few sketched lines attempt to capture what’s left of a trophy animal’s soul. Outside, buffalo, horses, llamas and all kinds of horned, feathered and furry beasts, very much alive, cope with the winter cold. Slowly, Parc Safari comes to life, the animals shaking in the open air, the first warming rays of sunshine attracting visitors. Different cycles are now intertwined as nature and civilization take on a shared rhythm. The animals, zoo employees, visitors, the filmmaker: in Bestiaire, the sixth and newest cinematic curveball from Denis Côté, all of their perspectives intersect and fly apart. Screened at the latest edition of the Sundance Festival, this serene, strangely hypnotic ballet is driven by a series of expertly crafted silent still shots, bluntly questioning the role of spectator, as captive as the animals on display, only as free as their imagination allows.

Réalisation

Denis Côté

Fondateur de nihilproductions, Denis Côté signe plusieurs courts avant de proposer Les états nordiques, Nos vies privées, Elle veut le chaos et Carcasses, longs métrages primés et vus dans divers festivals internationaux. En 2010, il présente Les lignes ennemies, son segment du Jeonju Digital Project, et Curling (Léopard d’argent de la meilleure réalisation, Locarno).

Équipe

  • METAFILMS
    Production
  • Le Fresnoy
    Production
  • FunFilm Distribution
    Distribution
  • Denis Côté
    Scénario
  • Vincent Biron
    Direction de la photographie
  • Nicolas Roy
    Montage
  • Frédéric Cloutier
    Son

Voir toute l'équipe

Nos partenaires

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer