Films

Retour

L' Amour au temps de la guerre civile

Long métrage de fiction

Finaliste

  • Meilleur Acteur

    • Alexandre Landry (Alex)
  • Meilleure actrice de soutien

    • Catherine-Audrey Lachapelle (Jeanne)
  • Meilleur acteur de soutien

    • Jean-Simon Leduc (Bruno)

Année 2014

Catégorie Long métrage de fiction

Durée 120 min

Origine Québec

Langue française

Sous-titres anglais

Synopsis

Bruno, Simon, Jeanne, Éric, Velma… et Alex. Tous vivent dans le quartier Centre-Sud de Montréal. Si l’on peut encore appeler ça vivre. Car tous se débattent dans la même réalité fébrile : dénicher de la dope, trouver un endroit où dormir, échanger son corps contre quelques dollars, essayer de croire que l’amour est encore possible. Conçu au sein des ateliers d’écriture mis en place dans le cadre du projet collectif Épopée (Insurgence), L’amour au temps de la guerre civile est un chant d’amour à ces corps déchus et brûlants, brisés mais debout. Sans fard, sans fausse pudeur, et mis en scène avec une sensibilité remarquable, c’est aussi un film audacieux et généreux, porté par l’incroyable Alexandre Landry qui, après Gabrielle, prouve l’étonnante étendue de son talent.

Bruno, Simon, Jeanne, Éric, Velma… and Alex. They live in Montreal’s Centre-Sud neighbourhood, if you can call it living. They’re all trapped in the same scrabbling existence: finding dope, finding a place to sleep, selling their bodies for a few dollars, clinging to the belief that love is still possible. The product of writing workshops organized as part of the Épopée project (Insurgence), L’amour au temps de la guerre civile is an ode to beaten, scorched, broken but still standing bodies. Rough, brutally honest and directed with remarkable sensitivity, the film is bold and compassionate, led by an incredible performance from Alexandre Landry (Gabrielle), who demonstrates the stunning depth of his talent.

Réalisation

Rodrigue Jean

Rodrigue Jean est réalisateur, scénariste et producteur. Après des études en biologie, sociologie et lettres, il devient danseur et chorégraphe dans les années 1980. En 1989, il se tourne vers le cinéma, puis signe des documentaires (dont Hommes à louer) et des fictions (parmi lesquelles Lost Song).

Interprétation

  • Ana Christina Alva
  • Catherine-Audrey Lachapelle
  • Alexandre Landry
  • Jean-Simon Leduc
  • Simon Lefebvre
  • Éric Robidoux

Voir toute les distributions

Équipe

  • Transmar Films
    Production
  • Les Films du 3 Mars
    Distribution
  • Rodrigue Jean
    Réalisateur
  • Ron Ladd
    Scénario
  • Etienne Roussy
    Direction de la photographie
  • Mathieu Bouchard-Malo
    Montage
  • Mathieu Laverdière
    Direction artistique
  • Sylvain Bellemare
    Conception sonore
  • Luc Boudrias
    Prise de son
  • Yann Cleary
    Prise de son

Voir toute l'équipe

Nos partenaires Gala

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer