Films

Retour

L' Autre maison

Long métrage de fiction

Finaliste

  • Meilleur Acteur

    • Marcel Sabourin (Henri)
    • Emile Proulx-Cloutier (Eric)
  • Meilleure direction de la photographie

    • Steve Asselin
  • Meilleur montage

    • Louis-Martin Paradis

Année 2013

Catégorie Long métrage de fiction

Durée 105 min

Origine Québec

Langue française

Synopsis

Henri, octogénaire, perd la mémoire. Éric (Émile Proulx- Cloutier), son fils qui s’occupe de lui avec sa petite amie dans la maison de campagne familiale jouxtant un lac, attend de pouvoir redevenir pilote. Et Gabriel (Roy Dupuis), son autre fils, est un photographe de guerre vivant à Paris. Mais la maladie avance, et les deux fils devront s’accorder sur la suite des soins à apporter à Henri. Prix du public et du meilleur acteur pour Marcel Sabourin au dernier FFM, L’autre maison est le premier long de fiction de Mathieu Roy (Surviving Progress). Inspiré par son histoire personnelle, le cinéaste explore les effets concrets de la maladie d’Alzheimer sur une famille avec une sincérité et une honnêteté touchantes. Sans misérabilisme ni complaisance, mais avec un sens du symbolisme simple et juste et une photographie lumineuse et poétique signée Steve Asselin, son film délicat est mené avec cœur et générosité.

At 80, Henri is losing his memory. His son Éric (Émile Proulx- Cloutier), who takes care of him with his girlfriend at the lakeside family cottage, is waiting to get his pilot’s licence back. His other son, Gabriel (Roy Dupuis), is a war photographer living in Paris. As Henri’s illness progresses the two brothers must agree on the next step in his care. The winner of the Audience Award, and also Best Actor for Marcel Sabourin at last year’s FFM, L’autre maison is Mathieu Roy’s (Surviving Progress) fictional feature debut. Inspired by a personal story, the filmmaker explores with touching honesty and sincerity the very real effects Alzheimer’s has on a family. A profoundly honest and poignant film directed with real soul and simple yet effective symbolism, supported by Steve Asselin’s luminous and poetic cinematography.

Réalisation

Mathieu Roy

Mathieu Roy a travaillé dans les domaines du cinéma, du théâtre, de l’opéra, de la télévision et de la musique classique. Formé en cinéma à New York et à Montréal, il a notamment réalisé les documentaires François Girard en trois actes, Ecclestone : la formule du pouvoir et Surviving Progress.

Interprétation

  • Julie Gayet
  • Émile Proulx-Cloutier
  • Roy Dupuis
  • Florence Blain Mbaye
  • Marcel Sabourin

Équipe

  • Max Films
    Production
  • TVA Films
    Distribution
  • Michael Ramsey
    Scénario
  • Mathieu Roy
    Scénario
  • Steve Asselin
    Direction de la photographie
  • Louis-Martin Paradis
    Montage
  • Mario Hervieux
    Direction artistique
  • Bernard Gariépy-Strobl
    Son
  • Claude La Haye
    Son
  • Claude Beaugrand
    Son

Voir toute l'équipe

Nos partenaires

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer