Films

Retour

Le démantèlement

Long métrage de fiction

Gagnant

  • Meilleure direction de la photographie

    • Michel La Veaux

Finaliste

  • Meilleur Film

    • Le démantèlement
  • Meilleure Réalisation

    • Sébastien Pilote
  • Meilleur Acteur

    • Gabriel Arcand (Gaby)
  • Meilleure actrice de soutien

    • Sophie Desmarais (Frédérique)
  • Meilleur acteur de soutien

    • Gilles Renaud (L'ami comptable)
  • Film s'étant le plus illustré à l'extérieur du Québec

    • Le démantèlement

Année 2013

Catégorie Long métrage de fiction

Durée 111 min

Origine Québec

Langue française

Synopsis

Gaby, 63 ans, divorcé, vit seul dans sa bergerie. Depuis plus de 40 ans, nuit et jour, il élève ses agneaux avec patience et abnégation. Mais le temps est venu de démanteler. Ses deux filles, Marie (Lucie Laurier) et Frédérique (Sophie Desmarais), ses deux princesses, ont besoin de lui. Alors, il va sacrifier l’ouvrage de sa vie, comme tant d’autres le font dans la région. Présenté à la Semaine de la Critique du Festival de Cannes, où il a été primé pour son scénario, Le démantèlement évoque Le roi Lear, Le père Goriot et les grands westerns humanistes de John Ford. Mis en scène avec une élégance rare par Sébastien Pilote (Le vendeur) et profitant de la superbe photographie de Michel La Veaux, le film compte sur la présence, taiseuse et puissante, de Gabriel Arcand, jamais aussi juste et poignant que dans ce rôle fait sur mesure de perdant magnifique.

Gaby is 63, divorced, and living alone on the sheep farm he has stoically and selflessly tended for the past 40 years. But the time has come to dismantle the whole operation. His daughters, his two princesses, Marie (Lucie Laurier) and Frédérique (Sophie Desmarais) need him now. So, like so many others are doing in the area, he will sell off his life’s work. Presented at Critics’ Week in Cannes, where it was awarded for its screenplay, Le démantèlement is loosely inspired by King Lear, Le Père Goriot and John Ford’s classic westerns. Exceptionally well directed by Sébastien Pilote (Le vendeur) and heightened by Michel La Veaux’s superb cinematography, the film relies on the strong and silent presence of Gabriel Arcand, never more poignant or honest than in this made-to-measure role of the beautiful loser.

Réalisation

Sébastien Pilote

Originaire de Chicoutimi, Sébastien Pilote est réalisateur télévisuel et cinéaste. Il a entre autres signé le court métrage Dust Bowl Ha!Ha! et le long métrage Le vendeur, sélectionné par plusieurs festivals internationaux et récipiendaire de trois prix de la FIPRESCI ainsi que du prix Gilles-Carle.

Interprétation

  • Sophie Desmarais
  • Lucie Laurier
  • Gilles Renaud
  • Gabriel Arcand
  • Johanne-Marie Tremblay

Équipe

  • Corporation ACPAV Inc.
    Production
  • Les films Sévilles
    Distribution
  • Sébastien Pilote
    Scénario
  • Michel La Veaux
    Direction de la photographie
  • Serge Nakauchi Pelletier
    Musique originale
  • Stéphane Lafleur
    Montage
  • Mario Hervieux
    Direction artistique
  • Stéphane Bergeron
    Son
  • Olivier Calvert
    Son
  • Gilles Corbeil
    Son

Voir toute l'équipe

Nos partenaires Gala

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer