Films

Retour

Marécages

Long métrage de fiction

Finaliste

  • Meilleur son

    • Yann Cleary, Claude Beaugrand et Stéphane Bergeron

Année 2011

Catégorie Long métrage de fiction

Durée 111 min

Origine Québec

Langue française

Synopsis

C’est la canicule dans les Cantons de l’Est. La sècheresse menace. Un souci de plus pour la famille Santerre qui exploite une ferme laitière et, déjà, a du mal à joindre les deux bouts. Et puis, après qu’une vache soit morte en mettant bas, ce sera l’accident. Fatal. Du genre qui laisse des cicatrices indélébiles. Du genre que personne ne peut oublier. Lui-même fils d’agriculteurs, et après une trilogie de courts métrages remarquée (Les affluents), Guy Edoin dépeint une réalité qu’il connaît bien dans ce premier long métrage, présenté à Venise. Une réalité que le cinéma québécois n’a d’ailleurs pas si souvent montrée. Mais prenant le recul nécessaire, il parvient également à composer une tragédie rurale poignante, magnifiant les paysages campagnards sans pourtant tomber dans le piège de l’esthétisation gratuite. Aux côtés de Luc Picard et de François Papineau, Pascale Bussières, sauvage, ardente, terrienne, livre une interprétation aussi habitée que puissante. Avec un sens pictural unique, aussi beau que dur, Guy Édoin dépeint la réalité du monde rural tout en composant une tragédie rurale poignante, portée par l’ardente Pascale Bussières.

A heat wave threatens disastrous drought in the Eastern Townships. It’s just one more worry for the Santerre family, whose dairy farm is already hanging by a thread. And then, after a cow dies giving birth, there’s a fatal accident. The kind that leaves a festering wound. The kind that nobody can ever forget. A farmer’s son and the maker of a memorable trilogy of short films (Les affluents), in this first feature, shown at Venice, Guy Édoin depicts a reality he knows well – one that’s rarely broached in Québec cinema. By keeping the needed distance, he also manages to create a poignant rural tragedy, lingering on rural landscapes without indulging in visual clichés. Alongside Luc Picard and François Papineau, a wild, passionate, earthy Pascale Bussières delivers a powerful, convincing performance.

Réalisation

Guy Édoin

Formé en scénarisation à l’Université du Québec à Montréal, Guy Édoin est l’auteur de plusieurs courts métrages de fiction qui ont été primés et présentés dans plusieurs festivals internationaux, dont la trilogie Les affluents (Le pont, Les eaux mortes, La battue). Marécages est son premier long métrage.

Interprétation

  • Papineau François
  • Maillé Gabriel
  • Picard Luc
  • Bussières Pascale

Équipe

  • FÉLIZE FRAPPIER, LUC VANDAL - MAX FILMS
    Production
  • Métropole Films Distribution
    Distribution
  • Édoin Guy
    Scénario
  • Desrosiers Serge
    Direction de la photographie
  • Boileau Nathalie
    Musique originale
  • Desrochers Pierre
    Musique originale
  • Bouchard-Malo Mathieu
    Montage
  • Beauparlant André-Line
    Direction artistique
  • Beaugrand Claude
    Son
  • Cleary Yann
    Son
  • Stéphane Bergeron
    Son

Voir toute l'équipe

Nos partenaires Gala

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer