Films

Retour

Oncle Bernard – L'anti-leçon d'économie

Long métrage documentaire

Année 2015

Catégorie Long métrage documentaire

Durée 79 min

Origine Québec, Espagne

Langue française

Sous-titres anglais

Synopsis

Le 8 mars 2000, le documentariste Richard Brouillette s’installe dans les locaux de l’hebdo- madaire Charlie Hebdo pour y rencontrer leur chroniqueur économique, Bernard Maris, un professeur et économiste de formation aussi surnommé Oncle Bernard. Entre eux s’amorce alors une conversation passionnante sur les mécanismes capitalistes qui nous gouvernent et que nous sommes pourtant peu à réellement comprendre. Expliquant avec humour et intelligence, en mots et images d’une clarté confondante, les principaux concepts et idées reçues de la pensée libérale dominante, Maris se fait pédagogue, sous l’œil attentif de la caméra 16 mm, en noir et blanc, de Brouillette. Une déconstruction plus qu’utile, voire indispensable, et un souvenir poignant de cet homme, décédé avec d’autres dans les terribles attentats de janvier 2015.

On March 8, 2000, documentarist Richard Brouillette visited the offices of satirical weekly Charlie Hebdo to meet the magazine’s economic columnist, Bernard Maris, a professor and trained economist fondly known as Oncle Bernard. The pair began a fascinating conversation about the capitalist mechanisms that rule us even though we barely understand them. Using wit, intelligence, words and images of remarkable clarity, Maris teaches us the core concepts and conventional wisdom of dominant neoliberal economic thought, all under the watchful eye of Brouillette’s 16mm camera loaded with black and white stock. A useful, arguably essential, deconstruction and a poignant memento of a man who died with his colleagues in the horrific attack of January 2015.

Réalisation

Richard Brouillette

Richard Brouillette est un producteur, réalisateur, monteur et programmateur. En 1993, il a fondé le centre d’artistes Casa Obscura. Il a produit et réalisé des longs métrages documentaires et de courts essais, parmi lesquels Trop c’est trop, Carpe diem et L’encerclement – La démocratie dans les rets du néolibéralisme.

Équipe

  • Les films du passeur
    Production
  • Les films du passeur
    Distribution
  • Richard Brouillette
    Réalisateur
  • Michel Lamothe
    Direction de la photographie
  • Éric Morin
    Musique originale
  • Richard Brouillette
    Montage
  • Simon Goulet
    Conception sonore

Voir toute l'équipe

Nos partenaires

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer