La une

Retour

André Forcier recevra l’Iris Hommage 2018

Mardi, 27 Février 2018

Nous sommes heureux d’annoncer que lors du prochain Gala Québec Cinéma, l’Iris Hommage 2018 sera remis au cinéaste André Forcier, créateur marquant de notre patrimoine cinématographie depuis plus de 50 ans.

Auteur de films empreints d’un réalisme poétique à nul autre comparable, André Forcier est entré dès l’adolescence dans le monde du cinéma, même si au départ, il se destinait à devenir criminaliste. Après un premier court métrage qu’il soumet à Radio-Canada, Forcier se fait remarquer par Gilles Carle et met en scène avec l’appui de son mentor Chroniques Labradoriennes, court métrage sélectionné pour représenter le Canada au Pavillon de la Jeunesse à Expo 67. Pour Forcier, c’est la piqûre. Au cours des deux années suivantes, il tourne et produit à compte d’auteur Le retour de l’Immaculée Conception. Son style unique s’impose et annonce une carrière brillante. En 1974, après le succès de Bar Salon, Forcier reçoit des mains de Vittorio De Sica la « Sirène d’argent » au festival de Sorrente en Italie.

Depuis lors, il construit contre vents, modes et marées une oeuvre sans cesse remarquée pour son atmosphère fantaisiste et caustique. Dans sa filmographie, citons, entre autres : L’eau chaude, l’eau frette, le classique Au clair de la lune (voir plus bas), Kalamazoo, Une histoire inventée, Le vent du Wyoming, La Comtesse de Baton Rouge, Les États-Unis d’Albert, Je me souviens, Coteau Rouge et son plus récent Embrasse-moi comme tu m’aimes.

Unanimement plébiscitée par la critique, son oeuvre est jalonnée de nombreuses récompenses. En 1987, il est le premier cinéaste québécois à avoir une rétrospective à la Cinémathèque française. En 2003, il est récipiendaire du prestigieux prix Albert-Tessier, et en mars 2010, il reçoit le Prix de la Gouverneure générale du Canada, la plus haute distinction en arts médiatiques au pays.

Aujourd’hui âgé de 70 ans, André Forcier prépare La beauté du monde, un 15e long métrage qui restera fidèle à son univers. Dans ce film qui en est actuellement à l’étape de financement, on y rencontrera Albert Payette, un apiculteur qui produit un hydromel très prisé à partir de « fleurs oubliées » ou en voie d’extinction et le frère Marie-Victorin, qui revient sur terre parce qu’il trouve le ciel plate à mourir.

Tout au long de sa carrière, le cinéaste André Forcier a su porter à l’écran la réalité brute du Québec et de la Francophonie à différentes époques, avec toute la démesure d’un imaginaire débordant. C’est pour son apport à la culture cinématographique et son talent que Québec Cinéma souhaite honorer son œuvre, en lui remettant le Prix Iris Hommage lors du prochain Gala Québec Cinéma.

Pour célébrer les 35 ans d'Au clair de la lune, une version restaurée sera présentée à la Cinémathèque québécoise, le 28 février prochain à 19 h 30, dans le cadre des Rendez-vous Québec Cinéma (achetez vos billets ici), en présence du réalisateur et du comédien Michel Côté.

Voir la filmographie d’André Forcier

Télécharger le communiqué officiel

Crédit photo d'en-tête : Diane Leblanc

Par: Charles-Henri Ramond

Nos partenaires Gala

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer