La une

Retour

Iris 2020: entrevues avec les cinéastes

Vendredi, 5 Juin 2020

Tout au long de l'année, nous mettons de l'avant le travail de nos cinéastes, leur passion et leur savoir-faire. Lorsque nous les rencontrons, ils sont toujours généreux dans leur approche, ravis de donner des détails sur leurs films et leurs inspirations. Nous les en remercions. Voici quelques-unes de ces entrevues réalisées à l'automne dernier, à propos de quatre films importants, finalistes aux Prix Iris 2020.

Bonne lecture et bon cinéma !

ENTREVUES À DÉCOUVRIR
Louise Archambault
Louise Archambault, réalisatrice d'Il pleuvait des oiseaux - Dans cette oeuvre touchante, la cinéaste et scénariste livre une histoire de destins croisés où l’amour n’a pas d’âge, où la vie reprend racine dans des virages inattendus.

> L'ENTREVUE

  Sophie Deraspe
Sophie Deraspe, réalisatrice d'Antigone - La réalisatrice nous raconte les défis inhérents à une telle adaptation. En plus de l’œuvre de Sophocle, saviez-vous que le film était inspiré d'un fait divers tragique, fortement médiatisé, survenu à Montréal en août 2008 ?

> L'ENTREVUE

 
Matthew Rankin
Matthew Rankin, réalisateur de The Twentieth Century - Comédie satirique par excellence, le premier long métrage de Matthew Rankin est inspiré des recherches historiques faites par le réalisateur. Apprenez-en plus sur cette oeuvre atypique dans notre entrevue exclusive.

> L'ENTREVUE

  Myriam Verreault
Myriam Verreault, réalisatrice de Kuessipan - Lauréate du Prix Gilles-Carle et du Prix du Jury en herbe aux RVQC 2020, Myriam Verreault réalise un touchant film inclusif et respectueux. Découvrez ses inspirations et sa méthode de travail sur ce film majeur qu'est Kuessipan.

> L'ENTREVUE

 

D'autres cinéastes rencontrés en 2019 : Louis Bélanger pour Vivre à 100 milles à l'heureSantiago Bertolino pour pour Nin E Tepueian – Mon criVincent Biron pour Les barbares de La Malbaie, Denis Côté pour WilcoxAndré Forcier pour Les fleurs oubliéesMicheline Lanctôt pour Une manière de vivreThomas Rinfret pour Mad Dog & The Butcher: Les derniers vilains.

Par: Charles-Henri Ramond

Nos partenaires Gala

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer